Hero'INT débarque sur le campus !

Publié le par INTimes

Une nouvelle association est en train de voir le jour sur notre campus (ou pas). Hero’INT représente les intérêts des étudiantes et étudiants amoureux des personnages de séries américaines.http://www.laboiteafilms.free.fr/imageswebzine/actucine/scrubs.jpg

 

Cette catégorie de la population, trop souvent ignorée jusqu’ici, a décidé de faire valoir ses intérêts sur le campus. Nous recueillons dans cette articles quelques témoignages anonymes de ces étudiants presque comme les autres qui doivent vivre, chaque jour l’absence de l’être aimé, coincé à 10000km du campus dans le monde merveilleux d’Hollywood.

 

Notre première rencontre, nous l’appelerons Jennifer. Depuis 2 ans maintenant cette jeune fille brune et bien sous tout rapport est persuadée d’être la mère des enfants de Ted Mosby, héros de « How I met your mother ». Chaque jour, elle attend le coup de fil qui viendra lui réclamer sa version de sa rencontre avec Ted, et le début de leur vie à 2. Elle réclame donc une dérogation pour pouvoir répondre à tous ses appels téléphoniques, même en cours.

 

Celui que nous nommerons Jean-Pierre a un problème plus dramatique. Amoureux du Docteur Weaver (« la gouine nazie » dans Urgence) a très mal vécu le départ du County de celle qu’il appelle « sa petite chérie », pour rejoindre une émission de télé produite par son amie de l’époque. Atteint depuis de graves troubles du comportement, il ne désire plus assisté aux cours d’électronique, l’oscilloscope lui rappelant trop l’électrocardiogramme de l’hôpital dans lequel « sa Kerry » sauva tant de vies.

 

Ils sont encore nombreux amoureux de Sarah Walker (agent de la CIA protectrice de Chuck  dans la série éponyme) et de ses yeux bleues, ou bien secrètement fan de la rigueur scientifique de Sheldon Cooper (The Big Bang Theory), rêvant de mécanique quantique en duo chaque nuit, et je ne parle pas de ces jeunes filles hystériques en amphi 10, rêvant de fêtes endiablées dans les bras de Tony (Skins).

 

La prévention est dès lors de rigueur, et je m'en voudrais de vous quitter sans ce petit message de l'Agence INTienne pour la Santé des Etudiants, l'AISE, dont le directeur est par ailleurs persuadé d'être le vrai amour de John Dorian alias JD, le héros de Scrubs.

 

Les séries américaines sont dangereuses pour votre scolarité, mais elles le sont encore plus pour votre santé physique (malnutrition, problèmes oculaires, hypoglycémie,  déshydratation) et mentale (troubles sentimentaux,  idéalisation du monde, schizophrénie,  perte de confiance en soi). Les gens évoqués dans cet article sont perdus, ils ont définitivement franchi la barrière, et sont passés de l’autre côté de l’écran. Il est trop tard pour eux, mais il n’est pas trop tard pour vous ! Pour vous en sortir définitivement, sans risque de rechute, il y a une solution... Regardez une série française.

 

GP

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article