Le livre du mois : Le Fils de l’homme

Publié le par INTimes

http://www.actusf.com/images/Silverberg/fils_de_l_homme.jpgAmateurs de science-fiction et de romans exotiques incompréhensibles, vous voilà servis ! Robert Silverberg nous délivre ici son œuvre la plus mystérieuse.

Transporté dans le futur par le flux temporel, Clay se réveille dans un jardin d’Eden, nu, sans même connaître ses parties génitales et fait la rencontre de Hanmer, un humain sans sexe (ou au sexe fluctuant), descendant de milliards de milliards d’années. Tout au cours de son aventure à travers le temps et l’espace, il découvrira les limites de la physique, les multiples formes de l’évolution de la race humaine, s’enverra en l’air avec ses descendants (au sens propre et figuré), fera connaissance avec la Mort, discutera avec le Mal et les animaux de l’avenir.

Très décalé et en marge du supportable, ce roman est tout simplement un OVNI de la science-fiction, à cheval entre le rêve et ce que l’on nous montre comme une réalité. Le protagoniste, aussi perdu que nous, nous pousse à nous interroger sur le message diffusé par l’auteur.

 

Au cœur de cette œuvre, le lecteur cherchera constamment et vainement une réalité palpable. Si en des termes un peu crus et un peu hâtivement, on pourrait penser que l’auteur se fout littéralement de nous, il nous livre en fait une œuvre authentique et un roman sensuel animé par le plaisir des mots (et certainement de quelques drogues). Au final, tant pis pour l’intrigue inextricable, attachons-nous au symbolique et laissons-nous porter par un style fluide rythmé d’une symphonie textuelle.

 

En quelques mots, si le livre est à découvrir, on aura parfois malheureusement du mal à s’accrocher aux péripéties, parfois trop dénuées de sens ou de rapprochement avec la réalité. On adore ou on déteste.

 

JM

 

Le fils de l'homme est disponible aux éditions Livre de Poche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article